The life of Alfred Defuisseaux / La vie d’Alfred Defuisseaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Made-for-TV film

Genre : biopic, historic

Term : 2 x 52 min

Target: adults

The life of Alfred Defuisseaux

Who is Alfred Defuisseaux?

It is a Belgian lawyer who was born in Mons 9 December 1843 into a bourgeois family that had 6 children.
His father, a lawyer, fierce partisan of France abandoned his political office to devote himself to his pottery factory

Alfred Defuisseaux received his doctorate in law at the university in 1868. Tenor of the Bar of Mons in 1872, he specialized in the defense of workers, victims of mining accidents, and thus became the black beast  of the coal bosses who obtained his conviction for witness subordination in 1875.

Counsel borain exiled to avoid serving his sentence. In particular, he stays in Italy and Bulgaria. The desire to actively participate in Belgian political life led him to sign « the Republican manifesto » launched by the radical Left and working class and who claim for obtaining universal suffrage whom it him seems essential.

Defuisseaux who dream of a social republic, is resolutely committed to the campaign for universal suffrage as the recently Parti Ouvrier Belge (POB) has launched and for which he will write the famous « Catechism of the people »

This pamphlet changed his life. Indeed, by bringing them within reach of the intelligence of the crowd mundane truths of socialist propaganda, it became a guide for the working masses, a folk hero considered dangerous for those in power

Accelerator of the History, it will greatly contribute to the advent of universal suffrage in Belgium. He died November 11, 1901

Part of the budget is available, if you’re interested in a co-production, please, contact us and we’ll send you complete file

 

 

Téléfilm  biopic:

Durée : 2 x 52min

La vie d’Alfred Defuisseaux

 

Qui est Alfred Defuisseaux ?

C’est un avocat belge qui est né à Mons  le 9 décembre 1843 dans une famille bourgeoise qui comptait 6 enfants.

Son père un avocat farouche partisan dela Franceabandonna ses mandats politiques pour se consacrer à sa fabrique de céramique.

Alfred Defuisseaux fut reçu docteur en droit à l’ULB en 1868. Ténor du barreau de Mons dès 1872, il se spécialisa  dans la défense des ouvriers, victimes d’accidents de la mine, et devint de ce fait la bête noire  des patrons charbonniers  qui obtinrent sa condamnation pour subordination de témoin en 1875.

 L’avocat borain s’exile pour ne pas purger sa peine. Il fit notamment un séjour en Italie et en Bulgarie. Le désir de participer activement  à la vie politique belge  le conduisit à signer « le manifeste républicain » lancé par la gauche radicale et ouvrière  et dont la revendication pour l’obtention du suffrage universel lui parait essentiel.

Defuisseaux  qui rêve d’une république  sociale s’engage résolument dans la campagne en faveur du suffrage universel que le tout récent Parti Ouvrier Belge (P.O.B) vient de lancer et pour laquelle il rédigera le célèbre « catéchisme du peuple »

Ce pamphlet allait bouleverser sa vie. En effet, en mettant à la portée de l’intelligence de la foule les vérités banales de la propagande socialiste, il était devenu un guide pour les masses laborieuses, un héros populaire jugé dangereux pour le pouvoir en place.

Accélérateur de l’histoire, il aura largement contribué à l’avènement du suffrage universel en Belgique.  Il décèdera le 11 novembre 1901

Une partie du budget est disponible, si vous êtes intéressés par une coproduction, veuillez nous écrire et nous vous enverrons le dossier complet